Réglementation sur le barbecue : ce qui est autorisé… ou interdit !
Réglementation sur le barbecue : ce qui est autorisé… ou interdit !

Réglementation sur le barbecue : ce qui est autorisé… ou interdit ! 

Un barbecue vous accompagne saison après saison pour des repas conviviaux et festifs ! Mais avant de craquer pour LULU ou MARCEL, vous avez un doute sur la possibilité de l’utiliser chez vous. Bonne nouvelle : les interdictions sont rares ! Pour éviter les conflits entre voisins, voici tout de même quelques conseils.

Ai-je le droit d’utiliser mon barbecue dans mon jardin ? 

En principe, rien ne vous interdit d’avoir un barbecue – et ce, qu’importe l’endroit où vous le placer : jardin, balcon ou terrasse. Seule la construction d’un barbecue fixe de plus de 5m2 doit faire l’objet d’une déclaration préalable en mairie.

 

En période de sécheresse, il est toutefois possible que votre commune limite son usage en imposant des jours spécifiques. Dans des régions comme le sud de la France, certains départements peuvent également interdire le barbecue à charbon ou à bois à moins de 200 m d’un espace vert. 

Le but ? Limiter les risques d’incendie. Pour en savoir plus sur la réglementation locale de votre lieu d’habitation, rendez-vous dans votre mairie.

Barbecue en copropriété : quels sont mes droits ? 

Vous êtes libre d’utiliser votre barbecue sur votre balcon ou terrasse… à une condition : que le règlement intérieur de la copropriété (ou du lotissement) ne l’interdit pas. Parfois, seuls le barbecue électrique et la plancha sont autorisés. La raison : éviter les odeurs et la détérioration des façades.

Vous avez le droit d’utiliser votre barbecue ? Profitez-en ! Mais pour garder une bonne entente avec vos voisins, nous vous conseillons de :

-   Leur demander si l’odeur et les fumées ne les dérangent pas (ou mieux, les inviter à profiter de vos recettes au barbecue. Bonne ambiance garantie 😎) ;

-   Limiter son usage (on n’abuse pas du barbecue matin, midi et soir – même si c’est tentant !) ;

-   Faire attention à la fumée qui peut noircir les façades et le mobilier d’extérieur. Si votre barbecue est proche des murs de vos voisins, placez-le de façon optimale par rapport au vent.

 

Le saviez-vous ?

Pour limiter les fumées et odeurs, accompagnez votre barbecue d’un dôme de cuisson. Grâce à LULU ou MARCEL, vous avez également la possibilité de cuisiner à la plancha, pour une cuisine rapide, sans fumée ni odeur !

Comment prévenir les accidents ?  

Voici quelques règles d’usage à connaître pour utiliser votre BBQ dans les règles de l’art :

  •   Pour des repas muy caliente, un barbecue monte vite en température ! Nous vous conseillons de garder les enfants et animaux domestiques éloignés de l’appareil, même une fois éteint. Il risque d’être encore chaud.
  •   La notice d’un barbecue préconise généralement de ne pas laisser de produits inflammables à proximité. Si possible, stockez la bonbonne de gaz, les allumeurs et le petit bois dans un espace sécurisé.
  •   Pour éviter les retours de flamme, gardez votre barbecue à l’abri du vent. Mettez également tous les objets susceptibles de s’enflammer à l’écart, comme le linge étendu.

Organiser un barbecue dans un lieu public : c’est possible ? 

Oui, sauf en Île-de-France où le barbecue citadin est interdit. Pour trouver le meilleur spot, le plus simple est de demander conseil à votre Office du Tourisme. Il existe en effet des zones BBQ Friendly partout en France et très conviviales pour s’adonner aux plaisirs des grillades !

 

>  À lire aussi : 4 spots où faire un barbecue